L’allongement de la vie professionnelle est un enjeu majeur de la gestion des ressources humaines en Europe. L’âge est en effet aujourd’hui une des principales sources de discrimination ressentie par les salariés en entreprise. Une récente étude (baromètre Edenred-Ipsos publié le 1er octobre 2015) s’est ainsi intéressée aux salariés seniors en mesurant leur bien-être et leur motivation au travail, avec un panel de près de 2000 salariés de 55 ans et plus dans 14 pays européens. Il ressort de cette enquête que les salariés séniors français comptent parmi les moins épanouis en Europe.

Leur insatisfaction est tout d’abord liée à un manque de considération de la part de leur hiérarchie : moins de 40% d’entre eux estiment que leur hiérarchie porte un réel intérêt à leur bien-être, loin derrière la moyenne européenne (55%). Les salariés séniors français sont également 60% à considérer que les employeurs ne sont pas assez mobilisés sur la transmission et le renouvellement des compétences. Enfin, 40% d’entre eux se montrent critiques à l’égard des politiques RH sur l’employabilité des seniors en France, contre seulement 27% en moyenne en Europe.

Les pays du Nord sont quasi-systématiquement parmi les mieux classés sur les différents items du baromètre. Plus satisfaits et heureux dans leur vie professionnelle, ils sont aussi parmi les plus positifs sur les politiques RH mises en place par leur entreprise.

En savoir plus sur l’étude