Le Gers passe au télétravail !

Avec le Cantal et l’Orne, le Gers est sans doute l’un des départements les plus actifs en matière de développement du télétravail. Territoire rural par excellence, le Gers rassemble en effet toutes les qualités pour devenir une terre de télétravailleurs sous l’impulsion de sa Chambre de Commerce et d’Industrie. Explications sur la recette du Gers pour devenir un haut lieu du travail moderne. […]

11 novembre 2010|

Tous égaux devant le télétravail

Le télétravail, vecteur d’insertion sociale L’accès à l’emploi de nombreux Français est aujourd’hui pénalisé par leurs handicaps, qu’il s’agisse de problèmes de mobilité, auditifs, visuels, etc. Le premier obstacle est l’accès aux bureaux. En effet, les transports en commun ou les locaux de l’entreprise n’offrent pas toujours des accès satisfaisants pour les handicapés. Le deuxième obstacle est l’aménagement du poste de travail, souvent complexe et coûteux. Ces obstacles contribuent largement à l’exclusion des populations souffrant d’un handicap pour lesquelles trouver un emploi devient alors le parcours du combattant. Mais, en matière d’accès à l’emploi, les handicaps peuvent être d’une nature bien différente, comme par exemple la ruralité. Les emplois sont plus rares et moins variés en zone rurale, notamment lorsqu’il s’agit d’emploi à forte valeur ajoutée. Est-ce à dire qu’il faut renoncer à concilier emploi et handicap ? Ruralité et création de valeur ? Les nouvelles technologies vont là aussi changer la donne, notamment par le biais du télétravail, et c’est tant mieux. Explications. […]

21 octobre 2010|

Travail urbain, vie champêtre

Le télétravail : une solution pertinente aux problématiques d’aménagement du territoire Dans un article intitulé « exode urbain, exil rural » du Monde diplomatique d’août 2010, Gatien Elie, Allan Popelard et Paul Vannier font ce constat saisissant : « Quel citadin n’a jamais rêvé d’aller vivre à la campagne ? De fuir les rythmes oppressants pour retrouver la nature ? Ce fantasme champêtre néglige le fait que la vie en ville devient un luxe. Certains ménages modestes n’ont pas d’autre choix que de s’exiler en milieu rural, où la rareté des emplois et des services publics aggrave la précarité à laquelle ils croyaient échapper. » […]

20 septembre 2010|
Load More Posts