Quelle est la place du télétravail dans le futur des entreprises ? C’est ce qu’ont cherché à déterminer Skype et GigaOM dans l’étude dont ils viennent de publier les résultats. L’étude porte sur le futur mode d’organisation de l’entreprise, ainsi que sur le développement exponentiel du travail à distance aujourd’hui. Conclusion : Le télétravail sera l’une des caractéristiques incontournables de l’entreprise actuelle et à venir. Explications.

Cette étude a été réalisée auprès de 1 000 personnes issues d’entreprises américaines de toutes tailles (de 1 à +2 500 personnes) plutôt tournées vers les nouvelles technologies. 50% des sondés sont des employés et 50% sont des décideurs. Première information particulièrement intéressante : la mondialisation et la mobilité ont une grande influence sur l’appréciation temporelle et géographique du travail. Et les nouvelles technologies favoriseraient encore plus cette flexibilité du travail.

L’enquête montre que 62% des entreprises permettent la mise en place du télétravail aux Etats-Unis, et pas uniquement dans les grandes entreprises. Bien que le travail à distance soit plus encouragé dans ce type d’entreprises, il est souvent pratiqué dans les PME où le nombre d’employés et de décideurs est plus restreint et donc où chacun est plus polyvalent. De manière générale, plus les postes sont à haute valeur ajoutée et à hautes responsabilités, plus le travail à distance se généralise (presque « naturellement »).

Source du graphique : étude living workplace

Pour des collaborateurs et des dirigeants, la satisfaction de l’emploi (33%) et la possibilité de choisir son lieu de travail (33%) se positionnent après le salaire (55%) et la qualité de l’environnement de travail (37%), dans l’ordre de leurs préoccupations. Suivent ensuite la relation avec le manager (29%) et les modes d’évaluation du travail effectué (28%). L’adoption ou non d’un fonctionnement de travail à distance doit être un choix libre sans jamais être imposé. 82% des personnes sondées souhaiteraient que le choix du lieu de travail par l’employé devienne une norme.

Source du graphique : étude living workplace


L’idée d’une banalisation du télétravail, que cela soit dans les PME ou dans les grands groupes, semble de plus en plus envisagée et appréciée, pour le bien-être futur (entreprises, travailleurs, société, environnement etc.) de toutes les Parties Prenantes d’une entreprise. L’utilisation des réseaux sociaux sera constante par la suite, tandis que le recours au téléphone et aux mails sera en régression. En revanche, les outils de vidéoconférence seront en forte progression. Une illustration de plus que la technologie préfigure et détermine nos modes de travail futurs.

Accéder à l’étude